Lettres et langues

 
8 themes
9 videos

Here related themes in this channel :


Exilés républicains espagnols

"1939-2019. Quelle(s) mémoire(s) pour les exilés républicains espagnols en France? Entre l'intime et le politique."
Journée d'études internationale, Le Mans Université, 20 septembre 2019
Organisation : Julie Fintzel (3L. AM)

Cette journée d’études s’inscrit dans le cadre du « Congrès pluriel » porté par le GEXEL (Grupo de Estudios del Exilio Literario), de l’Université Autonome de Barcelone, à l’occasion des quatre-vingts ans de la fin de la guerre d’Espagne et de la Retirada. En France, les travaux de l’historienne Geneviève Dreyfus-Armand, ceux des hispanistes de l’Université de Paris-Nanterre ou encore les publications du CERMI (Centre d’Etudes et de Recherches sur les Migrations Ibériques) ont permis de mieux connaître et de faire connaître la pluralité des expériences des acteurs de l’exil républicain. Ces recherches ont par exemple montré de quelle façon celui-ci avait pu modifier les représentations alors en vigueur dans les pays d’accueil, en France notamment.
Dans cette même volonté de s’interroger sur l’hybridation culturelle et identitaire, les communications, réalisées par des intervenants de diverses disciplines et de divers horizons, porteront donc en particulier sur la/les mémoire(s) des exilés républicains espagnols en France, sur sa/leur transmission ou sa/leur non-transmission, sur les conflits qui peuvent y être associés, et sur la place de l’exil dans la construction identitaire des descendants d’exilés nés en France.
Au-delà de l’anniversaire 1939-2019, cette journée a lieu à un moment particulier de l’histoire des mémoires des républicains espagnols, en France et en Espagne : en France, si des hommages au niveau local avaient été réalisés, en 2014, François Hollande reconnaît le rôle de la Nueve et des républicains espagnols dans la libération de Paris. Enfin, il y a quelques mois, Pedro Sánchez, le chef du gouvernement espagnol, a commémoré les quatre-vingts ans de la Retirada dans les Pyrénées-Orientales, en rendant hommage aux exilés républicains.

Cette journée d'études a reçu le soutien du laboratoire 3L. AM, du service des Relations Internationales de l'Université du Mans, et du programme régional Alliance Europa.