(Re)lire ses classiques espagnols avec El Ministerio del tiempo (série espagnole, TVE1, 2015-2017) : quelles réinterprétations en soixante-dix minutes du Cantar de Mio Cid, du Lazarillo de Tormes, et d'autres encore ? 31 mai 2017

Symposium de critique policière, autour de Pierre Bayard

(Re)lire ses classiques espagnols avec El Ministerio del tiempo (série espagnole, TVE1, 2015-2017) : quelles réinterprétations en soixante-dix minutes du Cantar de Mio Cid, du Lazarillo de Tormes, et d'autres encore ?

Intervenante : Anaïs Fabriol, Université Rennes 2-St Brieuc

El Ministerio del Tiempo (Le Ministère du Temps), l’une des séries espagnoles ayant récemment rencontré le plus grand succès, a tout pour titiller les amateurs de critique policière. Narrant les aventures des employés d’une institution gouvernementale secrète chargée d’empêcher que des ennemis mal intentionnés ayant eu, eux aussi, accès à des portails temporels, ne réécrivent l’histoire, la série nous fait voyager d’une époque à l’autre, déroulant sous les yeux du spectateur autant de versions alternatives cachées des moments-clefs du passé. Anaïs Fabriol mène l’enquête sur la manière dont la série a, dès ses débuts, intégré à son écriture l’effervescence créative et herméneutique des fans – qui ne se privent pas, à leur tour, de développer des versions alternatives à cette version alternative de l’histoire...   




Début de la vidéo
Cochez la case pour indiquer le début de lecture souhaité.