31ème Forum Philo Le Monde Le Mans : « L'identité »

Langage, identités et domination

Intervenant  : Wendy Delorme

Wendy Delorme Langage, identités et domination Nommer, c’est faire violence. Mais ce qui n’a pas de nom est réduit au silence. Car nommer rend visible, avère une existence. Les minorités forgent leur vocabulaire d’auto­détermination, car « qui nomme qui ? » est un ressort de la domina­ tion. Depuis plus d’un demi-­siècle, l’identité se fait matrice de résis­tances contre l’hégémonie. Les discours identitaires des minorités de genre, de race et de classe cor­rodent le mythe français de l’uni­versalisme. L’identité n’est pas qu’un enjeu de langage, elle se forge concrètement dans les rap­ports sociaux. Mais le langage agit sur les cadres de perception du réel, c’est le pacte premier qui nous lie, notre contrat social, celui qui nous aliène. Redéfinir le pacte, c’est donc resignifier, réécrire ou pirater les termes dans lesquels il s’énonce.




Start video
Check the box to indicate the beginning of playing desired.