Présentation de la journée d'études : Redes de comunicación en las comunidades mayas Oct. 15, 2015

Intervention de Valentina VAPNARSKY (Université de Paris Ouest/CNRS) en langue espagnole.

La journée d’études Redes de comunicación en las comunidades mayas y conformación de espacios políticos, siglos XV-XXI* prend pour objet la communication dans sa double dimension horizontale et verticale. En effet, il s’agit de s’interroger sur celle qui se noue entre les communautés mayas, mais aussi celle que ces dernières établissent avec les représentants de l’Empire hispanique, des Nations hispano-américaines et, plus récemment, avec les instances internationales.

L’objectif de la journée d’études consiste à mieux comprendre comment la communication, orale, écrite ou symbolique, en contribuant à créer ou à maintenir des liens politiques, permet également de configurer et d’articuler les espaces à l’échelle locale, régionale et globale. Cette approche contribue à déconstruire l’image communément acceptée de communautés indiennes fermées et autocentrées, laissant la place à une perception plus dynamique de ces dernières.

Cette rencontre internationale et pluridisciplinaire, qui s’est déroulée à l’Université du Maine le 15 octobre 2015, a bénéficié du soutien de l’Institut des Amériques, du laboratoire 3L.AM, du Laboratoire LESC-EREA, du Centro de Estudios Mexicanos y Centroamericanos et du Colegio Franco-Mexicano en Ciencias Sociales. Sont intervenus Ulrike BOCK (Universität Münster), Marie CHOSSON (Institut National des Langues et Cultures Orientales), Caroline CUNILL (Université du Maine, 3L.AM), Wolfgang GABBERT (Leibniz Universität Hannover), Yvon LEBOT (Ecoles des Hautes Etudes en Sciences Sociales), Tsubasa OKOSHI HARADA (Centro de Estudios Mayas, México), Üte SCHÜREN (Universität Leuphana, Lunemburgo), Valentina VAPNARSKY (Université de Paris Ouest/CNRS).

* Communautés indiennes en réseau : communication et conformation d’espaces politiques au Mexique et au Guatemala, XV-XXIème siècles




Start video
Check the box to indicate the beginning of playing desired.